L'oeil humain a une particularité : le blanc des yeux (le Sclera) est visible même lorsqu'il regarde devant lui et est bien plus grand et brillant que celui des autres singes (voir les photos sur Live Science). Cette particularité semble lui permettre d'indiquer aux autres humains où diriger leur attention.


Les chercheurs de l'Institut Max Planck pour l'Anthropology Evolutionnaire à Leipzig en Allemagne ont fait une expérience pour comparer la réaction de Chimpanzés, de Gorilles et de Bonobos avec celles d'enfants humains de 18 mois : Un expérimentateur adulte capte le regard de l'enfant ou de l'animal et ensuite regardé le plafond. Il a fait cela en ne bougeant que les yeux, en bougeant la tête et les yeux, en ne bougeant la tête les yeux fermés et enfin en se tournant pour ne bouger que la tête de dos. Les animaux ont accordé plus d'attention à la direction pointée par la tête alors que les enfants humains accordaient plus d'attention à la direction du regard et avaient une relative indifférence à la direction pointée par la tête.

Cela semble montrer que les hommes cherchent avant tout à attirer l'attention en donnant des informations et que la sociabilité joue un rôle important pour les humains. Il semble que l'humain ait une capacité à réaliser des alliances (des regroupement où les membres se choisissent) supérieure à celle des autres animaux et que cette sociabilité (limitée au groupe allié) soit un de ses avantages concurrentiel dans la course au darwinisme.

Ainsi, si l'homme désigne à peu près tout (même avant de savoir parler) que ce soit du doigt ou du regard, les autres animaux ne désignent que les prédateurs et les proies (où l'avantage de l'alliance est immédiat). Cette capacité à attirer l'attention et à fournir des informations pour être plus facilement intégré dans les alliances, pourrait être également à l'origine du langage suivant certains chercheurs.

L'information sur l'attention par le regard provient d'un article du journal The Economist du 2 novembre 2006 (accès aux archives en ligne payant) : "Eyeing up the collaboration".

Pour ce qui est des origines du langage, voir entre autre Derek Bickerton, "Language and human behavour", University of Washigton Press 1995

Merci à Olivier Zara pour avoir transmis cette information et à Pierre Levy pour avoir complété avec les informations sur l'indexation et sur Derek Bickerton