Un groupe de travail de la Fondation Internet Nouvelle Génération

Page principale - S'identifier

Ce groupe a terminé ses travaux - Il s'agit d'un site d'archive

retrouvez les synthèses des différents aspects qui favorisent l'Intelligence Collective

et le questionnaire "comprendre par vous même ce qui se passe dans un groupe"

Comprendre par vous-même ce qui se passe dans un groupe

Les expériences très variées des membres du groupe intelligence collective ont permis de réaliser des synthèses dans 12 domaines différents qui facilitent (ou non...) l'intelligence Collective.

Elles ont permis la rédaction d'un questionnaire qui vous permettra de mieux comprendre ce qui se passe dans un groupe particulier.

Les groupes permettent de réaliser des choses extraordinaires mais sont aussi trop souvent décevants bien que nous y consacrions un temps considérable. Prenez une demi-heure de votre temps pour remplir ce questionnaire, cela vous économisera beaucoup de temps et d'énergie dans vos relations avec le groupe.

Le questionnaire au format : PDF, ODT (Open Office), Word
(vous pouvez imprimer le document et y inscrire vos réponses ou bien utiliser le fichier directement dans un traitement de texte)

#autoevaluation28

le processus d'émergence de l'intelligence collective dans les équipes de travail.

Quatre études de cas chez TEMEX.

Mots-clés :

Résumé DE THESE EN SCIENCES DE GESTION
SOUTENUE LE 12 DECEMBRE 2007

→ plus

Lire la suite...

Fabrication et test d'outils destinés à la mise en place d'une recherche action

Mémoire de stage en Master 2 Recherche de Guilain Omont

Dans le cadre de son Master 2 Recherche, Guilain Omont a réalisé un stage au sein du groupe Intelligence Collective. A partir des échanges depuis deux ans dans le groupe et du schéma présenté aux Rencontres Intelligence Collectives 2006 à Nimes, qui en rassemble les différents aspects, il a développé un guide/questionnaire destiné à l'autoévaluation des personnes d'un groupe dans le cadre d'une recherche action menée par les participants même du groupe. Une séance collective a également permis de partager certains points entre les participants.

Eloge de la bêtise

Ce texte est inspiré de la présentation de Dominique Lestel, philosophe et ethologue à l’Ecole Normale Supérieure de Paris lors des Rencontres Intelligence Collectives 2006 à Nîmes.

" Un animal qui n’aurait aucune intelligence pourrait-il être bête ? " La réponse à cette question posée par Dominique Lestel dépend de la définition que l’on donne à la bêtise. Il propose de considérer que la bêtise n’est pas l’absence d’intelligence mais une attitude qui consiste à agir en deçà de son intelligence. Ce choix de définition ouvre de nouvelles perspectives car la bêtise devient une stratégie extrêmement intéressante dans plusieurs cas de figure, par exemple :

→ plus

Lire la suite...

Et si l’internet et le numérique changeaient tout ?

Ce texte est inspiré des présentations aux Rencontres Intelligence Collective 2006 à Nîmes de Bruno Bachimont " Support de connaissance et Intelligence Collective ", de Evelyne Biausser " le projet en environnement complexe comme émergence d’intelligence collective " et de Pierre Levy " IEML, finalité et structure fondamentale " ainsi que diverses autres lectures et réflexions…

Plutôt que de considérer les technologies de l’information et de la communication comme une interface entre l’homme et les mondes virtuels, nous pourrions considérer que l’homme avec sa capacité d’abstraction est lui-même une interface entre le monde matériel que nous observons et le monde des connaissances, des idées1. Nous sommes capables d’imaginer des choses et parfois ensuite de les réaliser, de les rendre concrètes. A l’inverse, l’observation du monde nous sert de support à imaginer des choses nouvelles.

→ plus

Lire la suite...

Forces et faiblesses de l'approche collaborative : l'exemple de Wikipédia

Quoi de neuf ?

Actuellement, de grands débats opposent Wikipédia en tant qu'encyclopédie participative aux grandes encyclopédies traditionnelles. Ce débat va au-delà de celui que nous avions présenté il y a un an sur la place de Wikipédia face aux encyclopédies grand public. (voir la première synthèse, le commentaire à la première synthèse avec les courbes de fréquentation de Wikipédia et de l'Encyclopedia Britannica ainsi que l’étude dans Nature sur les erreurs dans Wikipédia et Britannica (« Internet encyclopaedias go head to head »).

En effet, les approches de Wikipédia sont très différentes des encyclopédies traditionnelles. Faut-il d'ailleurs encore appeler Wikipédia une encyclopédie ou est-ce une autre forme d'entité numérique des savoirs ?

N'est-il pas tout autant difficile de faire progresser un système quel qu'il soit, alors qu'il est facile de jouer de ses failles ? Essayons plutôt en marge des débats actuels, de nous concentrer sur l'identification des avantages et difficultés de la méthode coopérative utilisée par Wikipédia en essayant de proposer des améliorations concrètes.

→ plus

Lire la suite...

Les différents aspects sur lesquels le groupe Intelligence Collective de la Fing a travaillé

Ce document présente l’état des travaux collectifs du groupe Intelligence Collective de la Fondation Internet Nouvelle Génération

→ plus

Lire la suite...

Wikipédia ou comment collaborer sur Internet

Nous vous proposons la seconde synthèse sur Wikipédia à partir des discussions du Groupe IC. Venez la commentez !... C'est ici :

→ plus

Lire la suite...

Plus d'articles :