Un groupe de travail de la Fondation Internet Nouvelle Génération

Page principale - S'identifier

Ce groupe a terminé ses travaux - Il s'agit d'un site d'archive

retrouvez les synthèses des différents aspects qui favorisent l'Intelligence Collective

et le questionnaire "comprendre par vous même ce qui se passe dans un groupe"

essai de structuration


J'ai cherché à structurer les différents concepts et suggestions présentés par les membres du groupe Intelligence Collective à partir des différentes synthèses, des deux articles déjà publiés et des discussions plus informelles. Les éléments suivants ne sont donc pas une vision commune du groupe mais plutôt une liste des idées et concepts abordés, réorganisée pour faire apparaitre les différentes problématiques. --
Comprendre l'intelligence
à partir de
  • La majorité des recherches en sciences cognitives se sont concentrées sur l'aspect individuel
    • L'Intelligence s'identifie par la différence entre ce qui est émis et ce qui est reçu
    • C'est le langage qui donne forme (aussi bien pour les interactions internes qu'externes)
    • Il faut distinguer les notions d'intelligence et de conscience
  • D'autres formes d'intelligences existent et peuvent compléter notre compréhension : Intelligence artificielle, Intelligence Collective (intelligence variée, partout distribuée, sans cesse valorisée, coordonnée en temps réel, qui aboutit à une mobilisation effective des compétences (Pierre Levy)
Rapport entre l'Individuel et le Collectif
à partir de la
  • l'individuel et le collectif sont disctincts mais ont besoin l'un de l'autre

    • Le collectif est construit à partir des individus
      • la réalité (les réalisations) se fait par le collectif.
    • Les individus sont construits par les interactions internes et externes (le collectif, les interactions sociales) Il faut un équilibre entre les deux selon Piaget
      • voir Vygotsky sur l'intériorisation du collectif dans le personnel
      • dans les deux l'outil pour l'interaction est le langage : aussi bien les interactions internes (basées sur le signifiant selon Lacan) que externes (basées sur le sens. Mais le langage est une condition nécessaire et non suffisante)
  • Il faudrait aussi regarder du coté des "intelligences multiples"
  • Les interactions "externes" entre individus forment les interactions "internes" du collectif
Favoriser une Symbiose pour faire émerger une intelligences collective
à partir de
Pour que de l'intelligence collective émerge il faut :
  • Un processus d'échange entre les membres individuels
    • Le processus d'échange est basé sur la langue
    • il permet une réplication des idées imparfaites ce qui est un mécanisme d'évolution (le système est non pas stable mais en "équilibre loin de l'équilibre" comme dirait Ilya Prigogine)
      • Si on avait une pensée dogmatique, la pensée serait figée donc morte
    • En fait on transmet le germen, la structure symbolique des idées : de cette façon, l'idée - le mème- se reproduit non pas à l'identique mais de façon mutante
  • Des capacités individuelles qui se développent de plus en plus
    • écouter pour trouver quelque chose à prendre chez l'autre (cela permet le développement de l'intelligence individuelle et l'émergence de l'intelligence collective)
    • les aspects cognitifs ne suffisent pas, mettre en partique c'est apprendre mille fois. Il est important que chacun acquière cette pratique collective
  • Un mécanisme pour faciliter l'implication des individus dans le collectif (Pour qu'il y ait une mise en partique - apport d'idées ou d'actions concrètes par les membres du groupe)
    • Motivation (à écouter l'autre, à aller dans le sens de l'intérêt collectif) : rôle de l'émotionnel ou de la négociation de sens (basé sur l'intérêt) cf Wenger
    • Peurs : c'est un difficile, ça va plus vite tout seul, je perd mes avantages concurrrentiels
  • Un mécanisme de coordination pour :
    • Rendre visible les actions réalisées ou les idées proposées pour favoriser le jeu d'estime et donc la motivation individuelle
    • Rendre visible les actions manquantes ou les idées sur lesquelles pas assez de personnes concentent leur attention pour qu'un ensemble se dessine avec le minimum de "trous"
    • 3 possibilités (au moins...) (Bien sûr ces différents modes de coordination sont souvent mixés) :
      • Par un coordinateur - Approches coopératives médiatées
      • Par chacun des membres - on utilise l'intelligence individuelle de chacun dans le processus de coordination (approche non médiatée)
        • exemple la préparation d'une salle pour la fête sans coordination... Chacun recherche... là où il reste quelque chose à faire
        • On peut peut-être faciliter la vision des membres par un outil permettant de représenter l'intelligence collective (cet outil serait également utile dans le cas précédant pour le coordinateur. Cela pourrait se faire avec un "espace sémantique" doté d'un système de coordonnées commun
    • de façon automatique par l'environnement mis en place :
      • exemple la morphogénèse : les termites construisent de véritables cathédrales en suivant des règles simples basées sur l'odeur des boulettes déposées par les autres termites (Peut-on parler d'intelligence collective pour les insectes sociaux ???)
      • autre exemple très différent : la régulation économique par le marché. Chaque agent économique suit des règles simples (invidualisme, rationalité) qui permettent de construire un prix par le mécanisme de l'offre et de la demande (il semble que cet exemple ressemble à celui de la préparation d'une salle plus haut. Mais ici l'homme n'utilise pas son intelligence individuelle pour coordonner le collectif ("que reste-t-il à faire ?") mais seulement pour poursuivre son intérêt propre.
On a à l'arrivée : un écosystèmes d'idées (ou de mèmes) avec un système darwinien de réplication, mutation, sélection, amplification
  • (Voir le lien entre ces différents concepts - échange, capacité, implication, coordination - et les 6 types de réseaux proposés par et présentés dans la partie "concepts proches de l'intelligence collective" pour restructurer cette partie et identifier les autres concepts qui favorisent l'intelligence collective)
Les concepts proches de L'intelligence Collective (quels sont les rapports ou au contraire les différences avec l'Intelligence Collective ?)
à partir de et de Qu'est-ce que l'Intelligence Collective
  • les autres formes d'intelligence
    • L'intelligence individuelle (neurobiologie, sciences cognitives...)
    • L'Intelligence Artificielle : On peut avoir des interactions entre intelligences individuelle mais aussi intelligence artificielles ou même d'autres intelligences collectives
      • L'objectif de l'IC est d'augmenter les capacités cognitives humaines (l'approche IA pour sa part préconise la simulation des capacités cognitives humaines)
  • L'étude des réseaux :
    • L'environnement qui permet aux idées de se reproduire
      • Les réseaux sociaux : voir en particulier le Groupe Persi - quantité et qualité des liens entre personnes qui se transmettent des idées
      • Les réseaux sémiotiques : systèmes de signes - quantité et qualité des messages et documents disponibles, et liens entre eux
      • Les réseaux techniques : quantité et qualité des équipements qui supportent l'activité humaine et liens entre eux
    • Les facteurs cognitifs
      • Les réseaux de représentations : connaissances "déclaratives" produits des sciences et des arts (le savoir)
      • Les réseaux de compétence : connaissances "procédurales", savoirs-faires souvent coordonnés par métier (le pouvoir)
      • Les réseaux d'intentions, de valeurs, de buts, de finalités : souvent coordonnés par des institutions (le vouloir)
  • Economie et gestion
    • Economie de la connaissance (Hayek, Machlup, Porat, Simon)
    • Capital social (confiance et qualité des liens sociaux) comme fondement de la prospérité (Fukuyama, Putnam)
    • Gestion : Knowledge management, théories de l'organisation apprenante...
  • Sociologie :
    • sociologie du virtuel et de l'internet (Jones, Gauntlet, Bell), des réseaux (Scott, Degenne & Forsé), de la société de l'information (castells)
    • théorie des sociétés comme système clos auto-organisé (Luhman)
    • Mémétique : "étude des représentations (mèmes) qui circulent entre les individus et les groupes et se transmettent par imitation : modes, slogans, etc." (Dawkins, Sperber, Dennet, Blackmore, Aunger)
    • Sociologie et histoire des sciences : production de connaissances dans la communauté scientifique (Callon, Latour, Stengers)
  • Linguistique : les idées sont représentées par un signe ou un ensemble de signes qui comprend au moins 3 dimensions.
    • Le signifiant est la représentation matérielle du signe
    • Le signifié est le contenu du signe, la représentation associée à des intentions et des émotions dans un esprit humain
    • La référence, autrement dit "ce vers quoi pointe" l'esprit humain quand il pense, parle ou agit symboliquement
    • C'est le signifiant qui, en passant d'une idée à l'autre permet à l'idée de se reproduire
  • Politique : organisation des groupes humains
  • Les travaux de diverses personnalités :
    • Noosphère de Theilhard de Chardin
    • Ecologie de l'esprit de Gregory Barteson
    • Ecologie des représentations de Dan Sperber
    • Sujet Collectif de Michel Serres
    • Cybionte de Joël de Rosnay
    • Hive Mind de Kevin Kelly
    • Intelligence Connective de Derrick de kerckhove
    • Super-brain de Francis Heylighen
    • Global brain de H. Bloom
    • Intelligence émergente de Steven Johnson

Les outils qui favorisent l'Intelligence Collective

Exemples et usages pour illustrer les différentes parties

Il reste à prendre en compte pour compléter cette page