Un groupe de travail de la Fondation Internet Nouvelle Génération

Page principale - S'identifier

Ce groupe a terminé ses travaux - Il s'agit d'un site d'archive

retrouvez les synthèses des différents aspects qui favorisent l'Intelligence Collective

et le questionnaire "comprendre par vous même ce qui se passe dans un groupe"

Mathieu Daniel

1. ACTIVITES

  • Ingénieur au CEA (Commissariat à l'Energie Atomique), chargé de la valorisation de la recherche (en dehors du secteur nucléaire)
  • Président de l'Association Tela Botanica, réseau des botanistes francophones (2300 inscrits) http://www.tela-botanica.org et acteur du développement de logiciels libres pour le travail en réseau.
  • Président de l'Association les Ecologistes de l'Euzière, association de 17 salariés oeuvrant pour l'éducation à l'environnement en région Languedoc-Roussillon
  • Consultant auprès de réseaux d'acteurs souhaitant développer le travail coopératif
2. APPORTS (POTENTIELS)
  • J'ai une bonne expérience du travail en réseau et de l'organisation des réseaux d'acteurs et ai rédigé une synthèse en 2003 sur l'expérience de Tela Botanica, notamment en replaçant cette expérience dans le cadre de travail proposé par Jean-Michel Cornu http://www.tela-botanica.org/Local/tela/documents/fr/CP/92/CP_463.pdf
  • Je pratique depuis une dizaine d'année la méthode de modélisation systémique SAGACE proposée par Jean-Michel Penalva pour aider à la compréhension et à l'organisation de systèmes organisationnels complexes (application au réseau Tela Botanica en particulier)
  • Je milite activement pour le "bien commun", comme source de d'enrichissement pour l'humanité, en favorisant le développement des logiciels libres et la publication de données naturalistes de toutes nature sous creative commons.
3. ATTENTES
  • Des expériences concrètes dans le domaine du travail coopératif permettant de dépasser les limites du travail individuel et du travail organisé hiérarchiquement (grands organismes de recherche, administrations ou grandes sociétés privés). En bref, de "l'intelligence collective" de terrain.
  • Des analyses sur le retour d'expérience des communautés existantes permettant des dépasser les écueils et les limites rencontrées en interne (quelles formes d'organisation) et en externe (confrontation avec les institutions publiques qui acceptent mal la "concurrence" des communautés d'acteurs)
  • Une réflexion sur les pratiques permettant, au sein d'une communauté, de faire prendre conscience de l'intérêt de l'IC.