Un groupe de travail de la Fondation Internet Nouvelle Génération

Page principale - S'identifier

Ce groupe a terminé ses travaux - Il s'agit d'un site d'archive

retrouvez les synthèses des différents aspects qui favorisent l'Intelligence Collective

et le questionnaire "comprendre par vous même ce qui se passe dans un groupe"

Niveaux d'Implication

Un des du .

Différents niveaux d'implication

On peut distinguer plusieurs niveaux d'implication :
  • Proactif : prend des initiatives (leur nombre donne une indication de la )
  • Réactif : agit en réaction à une demande
  • Observateur : n'agit pas directement pour le groupe mais le suit avec intérêt
  • Inactif : dans le groupe mais ne suit pas trop ce qui s'y passe (ils constituent cependant un "réservoir" de personnes qui peuvent un jour devenir actif plus facilement qu'en étant extérieur au groupe. Ils représentent également un premier "public interne" pour ceux qui sont actifs)
Les mêmes personnes peuvent suivant le cas passer de l'un à l'autre des niveaux d'implications suivant les actions réalisées.

Mais pour un groupe donné, si on ne change rien à son organisation, le pourcentage de chaque niveau reste constant. Supprimer les inactifs du groupe sans rien changer d'autre reviendrait donc seulement à réduire le nombre d'actifs car le nombre de membres total diminue.

Faciliter l'implication

Trois facteurs facilitent l'implication des personnes dans un groupe :
  • 1- Développer les motivation
    • Les motivations d'intérêt général (utilité, sens...)
    • La reconnaissance (prestige obtenu ou bien mieux mécanismes d'estime)
    • Le plaisir
    • Apprendre des choses nouvelles
  • 2- Réduire les freins
    • Manque de sécurité personnelle
    • Manque de confiance dans le groupe
    • Ne pas pouvoir se désengager facilement
  • 3- Abaisser le seuil d'implication
    • Rendre l'implication simple (KISS : Keep It Simple and Stupid)
      • par exemple en demandant une réaction simple telle que choisir une option dans un système de vote ou de sondage en ligne (choisir son créneau horaire pour des échanges synchrones, choisir le thème de la discussion du jour, choisir son sous-groupe, choisir l'outil à utiliser etc.)
    • Etre réactif lorsque quelqu'un commence à s'impliquer

Gérer la desimplication

Trois notions semblent ressortir :
  • 1- La réaction est rarement supérieure à l'action
    sauf en cas de réaction vive mais peu constructive comme la colère
    • Si l'initiateur (qui est le premier proactif) ne s'implique pas le groupe ne réagira pas...
  • 2- Le seuil de désimplication
    Outre le conflit direct, il existe un seuil de desimplication (qui semble être plus bas que le seuil nécessaire à l'implication)
    • C'est une maladie des groupes : le système EPM ("et puis merde...")
    • Il est nécessaire d'être vigilant aux facteurs de désimplication (mais il est difficile parfois d'agir sur certains qui sont imposés au groupe)
  • 3- Le niveau d'attention
    Il ne faut pas confondre le niveau d'attention (en général faible) avec le niveau d'implication (qui est variable).
    • Dans un monde où on est de plus en plus sollicité, il existe une "économie de l'attention". Notre attention est partagée entre plusieurs choses dans lesquelles on s'implique.
    • Il est donc normal que les membres d'un groupe ne se rappellent pas tout ou ne fassent pas attention.
    • Il faut donc ne pas hésiter à rappeler chaque information nécessaire bien plus que lorsqu'on s'adresse à une personne seule
#implication28

Textes à propos de "Niveaux d'Implication" :

Articles à propos de "Niveaux d'Implication" :

Trier par : Date, Titre