Un groupe de travail de la Fondation Internet Nouvelle Génération

Page principale - S'identifier

Ce groupe a terminé ses travaux - Il s'agit d'un site d'archive

retrouvez les synthèses des différents aspects qui favorisent l'Intelligence Collective

et le questionnaire "comprendre par vous même ce qui se passe dans un groupe"

Synthèse des attentes des membres du groupe

[retour à la page de présentation des ]
1. Echanges/Rencontres :
  • Echanger avec des personnes intéressées par l’IC --CC
  • Pouvoir confronter ma vision de l'IC avec des personnes ayant un vécu très différent. --SF
  • Mon DEA n'est pas fini, mais je souhaiterais rencontrer des entreprises succeptibles de me recruter dans le cadre d'une Bourse CIFRE pour effectuer ma thèse. J'ai déjà noué quelques contacts sur Bordeaux. Cependant je souhaiterais pouvoir choisir l'entreprise pour laquelle je serais le mieux à même de servir, et réciproquement, l'entreprise qui serait la plus à même de m'apporter en terme d'expérience. --SF
  • Participation pour une plus grande diffusion de ces principes --MGDLA
  • In fine, mon attente la plus forte est de rencontrer tant de gens dont je viens de lire les présentations et avec qui les échanges vont être passionnants. Oui, le fun aussi ! --TG
  • Il y avait de la lumière, je suis entré ;-) j'aime écouter les autres, et j'ai des choses à dire.--FL
  • L'ouverture à de nouvelles idées, réflexions, outils, méthodes ...--EL
  • La rencontre de nouvelles personnes --EL
  • Principalement des échanges notamment par la diffusion et proposition d'idées dans un milieu moins "technocentrique" que le mien. --YL
  • Savoir ce qui se passe un peu partout --PL
  • Comprendre ce que les gens pensent --PL
  • Rendre accessibles les enjeux du développement de l'intelligence collective. --SLB
  • rencontrer et échanger avec des personnes intéressées par l'IC et des thèmes connexes --EMO
  • Rester éveillé sur le sujet, découvrir et comprendre les nouveaux projets --DP
  • Doper mon imaginaire au contact de mes réflexions avec celles des autres. --ACP
  • Augmenter mon crédit d’intelligence et par là accroître l’actif collectif.--ACP
  • Puisque nous ne sommes qu'une mosaïque originale d'éléments banals, échangeons nos particularismes pour enjoliver la dite mosaïque . --BPS
  • Echanges/partages de savoir et de savoir-faire. --FXTV
  • d'un point de vue individuel, de rencontrer, dialoguer, lier des liens avec des personnes qui travaillent sur mes thèmes de recherche et pouvoir partager et échanger avec eux mes réflexions. Notamment sur le passage de l'intelligence individuelle vers l'intelligenec collective. --OZ

2. Définitions théoriques de l'IC
  • un très grande attente quant à la "formalisation" de l'intelligence collective, tant en théorie qu'en pratique. Cette formalisation peut prendre beaucoup de formes que, pour certaines, nous avons d'ores et déjà esquissées et qui pourront faire l'objet des travaux de ce groupe : liens, lexique, corpus, monographies, etc. --PD
  • Découvrir de nouvelles théories et méthodologies dans le cadre de l’IC --CC
  • L’intelligence collective est un concept qui me paraît intéressant pour une gestion des dynamiques humaines quelle que soit les applications. Il me semble que l’on pourrait le ‘rapprocher’ d’autres concepts qui sont aujourd’hui abordés et expérimentés par les entreprises et administrations ; gestion des connaissances, organisation apprenante, intelligence économique, intelligence territoriale, travail collaboratif, etc. --AD
  • Structurer le champs de l'IC: par exemple, il me semble qu'elle ne répond pas aux mêmes logiques dans le cadre du travail et hors travail. --SF
  • apports théoriques sur les communautés virtuelles de pratiques comme lieux d'apprentissage. --IG
  • Mettre un sens plus précis sur le vocable "intelligence collective". --TG
  • Puis, des questions peut-être hors-sujet comme :
    • Peut-on réduire l'intelligence collective à un partage de représentations ?
    • L'intelligence collective est-elle ou peut-elle être de nature multiple (cf. Howard Gardner) ?
    • Quelle est la part du partagé et du non-partagé dans l'intelligence collective d'un groupe ?
    • Pourrait-on passer de l'opinion publique à l'Intelligence Publique ?
    • Quel est le rapport entre l'Intelligence Collective d'un groupe et les comportements, les choix, les actions de ses membres ? --TG
  • échange sur la question "intelligence collective & approche culturelle locale" --AL
  • Trouver les mots simples pour que le concept d'Intelligence collective ne s'endorme pas sur les pages d'un wiki, aussi riche soit-il en éminentes contributions. Bref, dépasser sans doute les jeux de l'esprit....qui m'interessent aussi cependant.--FL
  • Elaboration collective d'une base de ressources sur l'intelligence collective...--SL
  • Conseils d'ouvrages...--SL
  • Voir si on peut envisager l'IC comme une propriété émergente d'un système dont nous serions les acteurs. --YLG
  • Expérimenter une action-réflexion collective et transdisciplinaire. --YLG
  • Ancrer l'intelligence collective dans une approche inclusive et garder la préoccupation constante qu'elle soit celle d'un collectif le plus ouvert possible. --SLB
  • en savoir plus sur l'IC, notion qui reste encore floue pour moi --EMO
  • les références théoriques qui lui sont liées --MO
  • Je considère l'intelligence collective comme un enjeu social majeur qui dépasse largement le simple cadre économique. Toutefois, je suis convaincu que l'intelligence économique ne diffusera que si elle prouve avant tout son efficience économique. C'est la raison de mon engagement sur ?. --MP
  • Délimiter le périmètre de l'intelligence collective et les objectifs que nous nous assignons --MP
  • Avoir une perception claire des différentes dimensions de l'IC --DP
  • pour créer des communautés stratégiques de connaissances, il faut créer les conditions de transformation des connaissances tacites ou individuelles en savoirs opérationnels partagés. Mais que signifie le partage de connaissances ? --JMP
  • Et d'un point de vue collectif, faire avancer la recherche sur l'intelligence collective --OZ

3. Représentation de l'intelligence collective
  • La question de la représentation (à chaque individu, au groupe) de l'"intelligence collective" qu'il déploie m'intéresse tout particulièrement. Les "arbres de connaissances", outil historique visant cette représentation des compétences, m'ont amené au champ de l'intelligence collective. --GB
  • Un des points qui me semble important est la façon dont un groupe peut "voir" sa propre intelligence pour s'en servir comme d'un outil de positionnement et de progression. Il faudrait peut être alors parler de "conscience collective". --JMC

4. Méthodes et usages (émergence et progression) de l'IC
  • Entre les constructions théoriques de l'intelligence collective et une pratique quotidienne formidablement en retrait (le plus souvent), il me semble que la question de la dynamique de progression de l'intelligence collective pourrait être un axe de travail du groupe. --GB
  • Professionnellement, je m'interroge sur les enjeux que l'émergence d’intelligence collective peut avoir dans des structures hiérarchiques et bureaucratiques telles que les administrations publiques. (l’IC comme instrument de renouveau du service public ?) --MB
  • Les modifications du travail liées à l'usage des TIC dans les structures administratives (comment permettre et gérer les transversalités et permettre le travail collaboratif ?) --CC
  • Plus largement, identifier les moyens à mettre en oeuvre et les freins éventuels à l’émergence de la « société du savoir »
  • les étapes pour arriver à l'intelligence Collective, les modes de régulation "automatiques" (comme l'économie) le problème de la "sélection adverse" (on arrive à exactement l'inverse de ce que l'on voulait obtenir malgré toute l'intelligence que l'on a mise pour essayer de faire quelque chose), etc. --JMC
  • Je suis particulièrement intéressé par :
    • les implications managériales, et en particulier concernant l’accompagnement du changement
    • la relation aux cultures des entreprises (corporate ou métier)
    • la recherche du consensus dans des actions collectives ou des situations complexes ou de blocage
    • le partage des connaissances ou de l’information dans une organisation
    • la transmission des capacités/compétences en intelligence collective : quelles méthodes et outils ? --AD
  • D'un point de vue professionnel, je suis aussi intéressé par les méthodes et outils permettant de rationaliser l'intelligence collective dans les organisations (entreprises, territoires, associations)... mais d'un point de vue plus humain et humaniste, j'aimerais comprendre comment on peut mettre l'intelligence collective au service, non de la performance, mais de l'harmonie des peuples et des personnes. Autrement dit, quelles seraient les modalités d'application d'une politique sociale participative réaliste ? --AG
  • Mieux appréhender les liens à susciter pour mettre en résonance des cerveaux très individualisés. --TG
  • Mieux appréhender le contenu et les limites de l'intelligence collective suscitée par un groupe. --TG
  • Approfondir la question des freins à l'émergence de l'intelligence collective (par ex. : les paradigmes cachés et non partagés). --TG
  • Approfondir la question de l'émergence et de la "qualité" de l'intelligence collective lorsqu'on passe de petits groupes réunis dans le même espace à de grands groupes dispersés voire au niveau d'une société. --TG
  • Spontanément, je m'intéresse tout particulièrement à "l'écologie" de la collaboration : comment celle-ci devient "durable" dans un groupe ; et comment la collaboration passe-t-elle différentes barrières quantitatives
    • nombre de participants à un groupe, de messages, de documents, d'outils... rythme, etc.
    • nombre de groupes différents auxquels un individu est sollicité pour participer
... Autrement dit, pas seulement l'intelligence collective liée à UN projet, UN groupe, UNE structure..., mais une vision plus large, plus systémique. --DK
  • Les modifications du travail liées à l'usage des TIC dans les structures publiques et privée (travail collaboratif et gestion des transversalités) --FL
  • Les changements d'usages dans le cadre du concept d'entreprise étendue, la mise en relation de la sphère public-privé --FL
  • développer des démarches opérationalisantes d'intelligence collective (au niveau réflexion amont voir au niveau implémentation projet). --AL
  • Echanger : des informations provenant de milieux divers, pays divers, vérifier et partager des intuitions prospectives. La problématique : une autre façon d'enseigner et d'apprendre, comment la définir, comment l'appliquer, comment la transmettre à la prochaine génération. L'évaluation de nouvelles compétences. Finalité : une autre façon d'être acteur et de circuler dans la sphère sociale en s'appuyant sur l'intelligence collective et en la mettant en pratique. Très intéressée par le Laboratoire d'Intelligence Collective. --JL
  • Conseils favorisant la croissance de la communauté eCots...--SL
  • les technologies et méthodes de l'IC --MO
  • Une réflexion sur les pratiques permettant, au sein d'une communauté, de faire prendre conscience de l'intérêt de l'IC. --DM
  • Apporter des réponses concrètes à des problématiques difficiles et pluridisciplinaires, telle que l'intelligence collective en soulève. --MP
  • Partager les avis sur l'usage de méthodes et d'outils --DP
  • il semble que l’objectif d’une meilleure performance collective nécessite de mieux reconnaître l’existence et l’intérêt des actions et interactions individuelles ; un collectif peut en effet être vu comme un système auto-organisé cherchant à atteindre un but (ou un niveau de performance dans l’action). Comment comprendre les phénomènes d’émergence de propriétés globales à partir de l’interaction entre les membres du collectif ? --JMP
  • Une voie vers l'intelligence collective consiste à considérer qu’il faut doter une entité collective de capacités analogues à celles – naturelles – d’un individu cognitif. C’est cette hypothèse qui conduit à parler d’un collectif comme étant susceptible d'apprendre, d'avoir une mémoire, de faire des expériences, des choix, de prendre des décisions, d'agir, etc. - c'est à dire, comme étant en quelque sorte dotée d'une cognition individuelle. Quels sont les processus de cognition collective ? --JMP


5. Pratiques et expériences concrètes de l'IC
  • J'attends naturellement beaucoup de l'échange entre les participants. Nous pourrions la centrer sur les pratiques permettant l'amélioration de l'intelligence collective (comment impliquer, diffuser, etc.), tant au niveau stratégique que pratique. --GB
  • Personnellement, je suis également intéressée par les phénomènes communautaires sur les réseaux numériques et leur impact sur l’élargissement de l’espace publique (vers les possibilités d’une autogestion généralisée ?) --MB
  • Le repérage et la valorisation des compétences des individus dans un système bureaucratique (une alternative aux concours ?) --CC
  • Découvrir de nouvelles théories et méthodologies dans le cadre de l’IC
  • Des expériences concrètes dans des domaines extrèmements variés (communautés, associations; industries, secteur public, etc.) même si ceux-ci n'utilisent pas les termes "d'intelligence collective" (des passerelles entre les langages utilisés pourraient être fructueuses). --JMC
  • Ce travail pourrait participer à positionner l’intelligence collective mais également à la relier/confronter à des réalisations concrètes qui peuvent être sous-tendues par d’autres approches mais auxquelles l’IC pourrait apporter des solutions. --AD
  • Echanges sur la pratique de l’IC, ses succès, ses échecs… --MGDLA
  • échange de pratiques et retours d'expériences issues d'autres domaines que l'enseignement --IG
  • Je souhaite que les réflexions sur l'intelligence collective soient moins théoriques d'une part (plus fondées sur l'expérience et notamment les difficultés rencontrées), moins centrées sur les outils d'autre part (sans pour autant négliger leur importance, et leur intérêt comme révélateurs d'autres phénomènes, désirs, difficultés...). --DK
  • Témoigner : du vécu! Comment un certain usage et une certaine maîtrise de l'intelligence collective donne une visibilité, voire un "pouvoir" ( ou contre-pouvoir) dans une administration, quelque soit l' échelon dans l'organigramme. --JL
  • Evaluer la capacité de l'IC (comme connaissance actionnable ?) à intervenir dans les croisements possibles et synergies entre les mondes de l'entreprise, de l'art et de la recherche. --YLG
  • J'espère un débat qui ne soit pas trop "ethere", nous connaissons tous la différence entre théorie et pratique, donc le domaine de l'intelligence collective, c'est un gap tres important que j'aimerais reduire. --YL
  • je crois que nous avons un très sérieux effort à faire du côté de la pédagogie de l'IC et des méthodes concrètes de mise en oeuvre. --PL
  • Echanges de points de vues et d'actions concrètes autour de l'IC. Synergies entre chercheurs, utilisateurs, entrepreneurs...--OM
  • dynamique de l'élaboration collaborative de contenus en milieu industriel --JCM
  • dynamique contenus libres / propriétaires --JCM
  • les projets existants traversés par cette problématique --MO
  • Des expériences concrètes dans le domaine du travail coopératif permettant de dépasser les limites du travail individuel et du travail organisé hiérarchiquement (grands organismes de recherche, administrations ou grandes sociétés privés). En bref, de "l'intelligence collective" de terrain.
  • Des analyses sur le retour d'expérience des communautés existantes permettant des dépasser les écueils et les limites rencontrées en interne (quelles formes d'organisation) et en externe (confrontation avec les institutions publiques qui acceptent mal la "concurrence" des communautés d'acteurs) --DM
  • Etablir un "programme" concret pour la diffusion des idées de l'intelligence collective, programme qui établit le pont entre le marché d'aujourd'hui et ce que l'entreprise pourrait être demain. Cela passe par l'établissement des apports concrets et immédiats à l'entreprise des concepts de l'intelligence collective et par leur mise en œuvre effective dans le cadre de projet pilote. --MP
  • Et bien sûr... repérer des usages innovants --DP
  • mieux comprendre ce processus complexe et surtout comprendre sa mise en oeuvre concrêtement sur le terrain, dans l'entreprise. --OZ


Les attentes des membres du groupe


Beauvallet Godefroy :
  • La question de la représentation (à chaque individu, au groupe) de l'"intelligence collective" qu'il déploie m'intéresse tout particulièrement. Les "arbres de connaissances", outil historique visant cette représentation des compétences, m'ont amené au champ de l'intelligence collective.
  • Entre les constructions théoriques de l'intelligence collective et une pratique quotidienne formidablement en retrait (le plus souvent), il me semble que la question de la dynamique de progression de l'intelligence collective pourrait être un axe de travail du groupe.
  • J'attends naturellement beaucoup de l'échange entre les participants. Nous pourrions la centrer sur les pratiques permettant l'amélioration de l'intelligence collective (comment impliquer, diffuser, etc.), tant au niveau stratégique que pratique.

Durance Philippe :
  • un très grande attente quant à la "formalisation" de l'intelligence collective, tant en théorie qu'en pratique. Cette formalisation peut prendre beaucoup de formes que, pour certaines, nous avons d'ores et déjà esquissées et qui pourront faire l'objet des travaux de ce groupe : liens, lexique, corpus, monographies, etc.

Berger Mehrchid :
  • Professionnellement, je m'interroge sur les enjeux que l'émergence d’intelligence collective peut avoir dans des structures hiérarchiques et bureaucratiques telles que les administrations publiques. (l’IC comme instrument de renouveau du service public ?)
  • Personnellement, je suis également intéressée par les phénomènes communautaires sur les réseaux numériques et leur impact sur l’élargissement de l’espace publique (vers les possibilités d’une autogestion généralisée ?)

Cahn Christian :
  • Les modifications du travail liées à l'usage des TIC dans les structures administratives (comment permettre et gérer les transversalités et permettre le travail collaboratif ?)
  • Le repérage et la valorisation des compétences des individus dans un système bureaucratique (une alternative aux concours ?)

Chevallier Chloé :
  • Echanger avec des personnes intéressées par l’IC
  • Découvrir de nouvelles théories et méthodologies dans le cadre de l’IC
  • Plus largement, identifier les moyens à mettre en oeuvre et les freins éventuels à l’émergence de la « société du savoir »

Cornu Jean-Michel :
  • Des expériences concrètes dans des domaines extrèmements variés (communautés, associations; industries, secteur public, etc.) même si ceux-ci n'utilisent pas les termes "d'intelligence collective" (des passerelles entre les langages utilisés pourraient être fructueuses).
  • Un des points qui me semble important est la façon dont un groupe peut "voir" sa propre intelligence pour s'en servir comme d'un outil de positionnement et de progression. Il faudrait peut être alors parler de "conscience collective".
  • Bien d'autres sujets pourraient être abordés dans ce groupe à partir d'exemples concrets obtenus dans les différents domaines des participants : les étapes pour arriver à l'intelligence Collective, les modes de régulation "automatiques" (comme l'économie), le problème de la "sélection adverse" (on arrive à exactement l'inverse de ce que l'on voulait obtenir malgré toute l'intelligence que l'on a mise pour essayer de faire quelque chose), etc.

Diallo Alpha :
  • L’intelligence collective est un concept qui me paraît intéressant pour une gestion des dynamiques humaines quelle que soit les applications. Il me semble que l’on pourrait le ‘rapprocher’ d’autres concepts qui sont aujourd’hui abordés et expérimentés par les entreprises et administrations ; gestion des connaissances, organisation apprenante, intelligence économique, intelligence territoriale, travail collaboratif, etc.
  • Ce travail pourrait participer à positionner l’intelligence collective mais également à la relier/confronter à des réalisations concrètes qui peuvent être sous-tendues par d’autres approches mais auxquelles l’IC pourrait apporter des solutions.
  • Je suis particulièrement intéressé par :
    • les implications managériales, et en particulier concernant l’accompagnement du changement
    • la relation aux cultures des entreprises (corporate ou métier)
    • la recherche du consensus dans des actions collectives ou des situations complexes ou de blocage
    • le partage des connaissances ou de l’information dans une organisation
    • la transmission des capacités/compétences en intelligence collective : quelles méthodes et outils ?

Fau Simon :
  • Pouvoir confronter ma vision de l'IC avec des personnes ayant un vécu très différent.
  • Structurer le champs de l'IC: par exemple, il me semble qu'elle ne répond pas aux mêmes logiques dans le cadre du travail et hors travail.
  • Mon DEA n'est pas fini, mais je souhaiterais rencontrer des entreprises succeptibles de me recruter dans le cadre d'une Bourse CIFRE pour effectuer ma thèse. J'ai déjà noué quelques contacts sur Bordeaux. Cependant je souhaiterais pouvoir choisir l'entreprise pour laquelle je serais le mieux à même de servir, et réciproquement, l'entreprise qui serait la plus à même de m'apporter en terme d'expérience. Si vous avez des idées, je vous serais très reconnaissant de me contacter.

Gaucherand Aurélien :
  • D'un point de vue professionnel, je suis aussi intéressé par les méthodes et outils permettant de rationaliser l'intelligence collective dans les organisations (entreprises, territoires, associations)...mais,
  • D'un point de vue plus humain et humaniste, j'aimerais comprendre comment on peut mettre l'intelligence collective au service, non de la performance, mais de l'harmonie des peuples et des personnes. Autrement dit, quelles seraient les modalités d'application d'une politique sociale participative réaliste?

Girod de l'ain Malo :
  • Echanges sur la pratique de l’IC, ses succès, ses échecs…
  • Participation pour une plus grande diffusion de ces principes

Gonon Isabelle :
  • échange de pratiques et retours d'expériences issues d'autres domaines que l'enseignement apports théoriques sur les communautés virtuelles de pratiques comme lieux d'apprentissage.
  • apports théoriques sur les communautés virtuelles de pratiques comme lieux d'apprentissage.


Groussin Thierry :
  • Mettre un sens plus précis sur le vocable "intelligence collective".
  • Mieux appréhender les liens à susciter pour mettre en résonance des cerveaux très individualisés.
  • Mieux appréhender le contenu et les limites de l'intelligence collective suscitée par un groupe.
  • Approfondir la question des freins à l'émergence de l'intelligence collective (par ex. : les paradigmes cachés et non partagés).
  • Approfondir la question de l'émergence et de la "qualité" de l'intelligence collective lorsqu'on passe de petits groupes réunis dans le même espace à de grands groupes dispersés voire au niveau d'une société.

  • Puis, des questions peut-être hors-sujet comme :
    • Peut-on réduire l'intelligence collective à un partage de représentations ?
    • L'intelligence collective est-elle ou peut-elle être de nature multiple (cf. Howard Gardner) ?
    • Quelle est la part du partagé et du non-partagé dans l'intelligence collective d'un groupe ?
    • Pourrait-on passer de l'opinion publique à l'Intelligence Publique ?
    • Quel est le rapport entre l'Intelligence Collective d'un groupe et les comportements, les choix, les actions de ses membres ?
  • In fine, mon attente la plus forte est de rencontrer tant de gens dont je viens de lire les présentations et avec qui les échanges vont être passionnants. Oui, le fun aussi !

Kaplan Daniel :
  • Je souhaite que les réflexions sur l'intelligence collective soient moins théoriques d'une part (plus fondées sur l'expérience et notamment les difficultés rencontrées), moins centrées sur les outils d'autre part (sans pour autant négliger leur importance, et leur intérêt comme révélateurs d'autres phénomènes, désirs, difficultés...).
  • Spontanément, je m'intéresse tout particulièrement à "l'écologie" de la collaboration : comment celle-ci devient "durable" dans un groupe ; et comment la collaboration passe-t-elle différentes barrières quantitatives
    • nombre de participants à un groupe, de messages, de documents, d'outils... rythme, etc.
    • nombre de groupes différents auxquels un individu est sollicité pour participer
... Autrement dit, pas seulement l'intelligence collective liée à UN projet, UN groupe, UNE structure..., mais une vision plus large, plus systémique.

Labord Florence :
  • Les modifications du travail liées à l'usage des TIC dans les structures publiques et privée (travail collaboratif et gestion des transversalités)
  • Les changements d'usages dans le cadre du concept d'entreprise étendue, la mise en relation de la sphère public-privé

Lafont Arnaud :
  • développer des démarches opérationalisantes d'intelligence collective (au niveau réflexion amont voir au niveau implémentation projet).
  • échange sur la question "intelligence collective & approche culturelle locale" - voir plus haut je suis particulièrement sensible à l'analyse franco-japonaise.
  • autres : précisément je ne sais pas, et c'est la raison pour laquelle je me suis inscrit dans ce groupe de veille et de réflexion prospective !

Lair Fabien :
  • Il y avait de la lumière, je suis entré ;-) j'aime écouter les autres, et j'ai des choses à dire.
  • Trouver les mots simples pour que le concept d'Intelligence collective ne s'endorme pas sur les pages d'un wiki, aussi riche soit-il en éminentes contributions. Bref, dépasser sans doute les jeux de l'esprit....qui m'interessent aussi cependant.

Langevin Eric :
  • L'ouverture à de nouvelles idées, réflexions, outils, méthodes ...
  • La rencontre de nouvelles personnes

Laudouar Janique :
  • Echanger : des informations provenant de milieux divers, pays divers, vérifier et partager des intuitions prospectives. La problématique : une autre façon d'enseigner et d'apprendre, comment la définir, comment l'appliquer, comment la transmettre à la prochaine génération. L'évaluation de nouvelles compétences. Finalité : une autre façon d'être acteur et de circuler dans la sphère sociale en s'appuyant sur l'intelligence collective et en la mettant en pratique. Très intéressée par le Laboratoire d'Intelligence Collective.
  • Témoigner : du vécu! Comment un certain usage et une certaine maîtrise de l'intelligence collective donne une visibilité, voire un "pouvoir" ( ou contre-pouvoir) dans une administration, quelque soit l' échelon dans l'organigramme.

Laurière Stéphane :
  • Elaboration collective d'une base de ressources sur l'intelligence collective...
  • Conseils favorisant la croissance de la communauté eCots...
  • Conseils d'ouvrages...

Le Guennec Yann :
  • Voir si on peut envisager l'IC comme une propriété émergente d'un système dont nous serions les acteurs.
  • Expérimenter une action-réflexion collective et transdisciplinaire.
  • Evaluer la capacité de l'IC (comme connaissance actionnable ?) à intervenir dans les croisements possibles et synergies entre les mondes de l'entreprise, de l'art et de la recherche.

Legay Luc :
  • Savoir plein de choses avant les autres pour pouvoir épater les copains :-)

Lejeune Yannick :
  • Principalement des échanges notamment par la diffusion et proposition d'idées dans un milieu moins "technocentrique" que le mien.
  • J'espère un débat qui ne soit pas trop "ethere", nous connaissons tous la différence entre théorie et pratique, donc le domaine de l'intelligence collective, c'est un gap tres important que j'aimerais reduire.

Lévy Pierre :
  • Savoir ce qui se passe un peu partout
  • Comprendre ce que les gens pensent
  • Comme Godefroy, je crois que nous avons un très sérieux effort à faire du côté de la pédagogie de l'IC et des méthodes concrètes de mise en oeuvre.

Lucien-Brun Stéphanie :
  • Ancrer l'intelligence collective dans une approche inclusive et garder la préoccupation constante qu'elle soit celle d'un collectif le plus ouvert possible.
  • Rendre accessibles les enjeux du développement de l'intelligence collective.

Marquois-Ogez Emilie :
  • en savoir plus sur l'IC, notion qui reste encore floue pour moi
  • rencontrer et échanger avec des personnes intéressées par l'IC et des thèmes connexes

Marx Olivier :
  • Echanges de points de vues et d'actions concrètes autour de l'IC. Synergies entre chercheurs, utilisateurs, entrepreneurs...

Mathieu Daniel :
  • Des expériences concrètes dans le domaine du travail coopératif permettant de dépasser les limites du travail individuel et du travail organisé hiérarchiquement (grands organismes de recherche, administrations ou grandes sociétés privés). En bref, de "l'intelligence collective" de terrain.
  • Des analyses sur le retour d'expérience des communautés existantes permettant des dépasser les écueils et les limites rencontrées en interne (quelles formes d'organisation) et en externe (confrontation avec les institutions publiques qui acceptent mal la "concurrence" des communautés d'acteurs)
  • Une réflexion sur les pratiques permettant, au sein d'une communauté, de faire prendre conscience de l'intérêt de l'IC.

Mielnik Jean-Christophe :
  • dynamique de l'élaboration collaborative de contenus en milieu industriel
  • dynamique contenus libres / propriétaires

Oudihat Mohamed :
  • je souhaite trouver dans le groupe IC matière à approfondir ma réflexion personnelle et académique sur la question. en ce sens, j'espère pouvoir avancer grâce à 3 apports du groupe IC :
    • les technologies et méthodes de l'IC
    • les projets existants traversés par cette problématique
    • les références théoriques qui lui sont liées

Paillet Michel :
  • Je considère l'intelligence collective comme un enjeu social majeur qui dépasse largement le simple cadre économique. Toutefois, je suis convaincu que l'intelligence économique ne diffusera que si elle prouve avant tout son efficience économique. C'est la raison de mon engagement sur ?.
  • Délimiter le périmètre de l'intelligence collective et les objectifs que nous nous assignons
  • Apporter des réponses concrètes à des problématiques difficiles et pluridisciplinaires, telle que l'intelligence collective en soulève.
  • Etablir un "programme" concret pour la diffusion des idées de l'intelligence collective, programme qui établit le pont entre le marché d'aujourd'hui et ce que l'entreprise pourrait être demain. Cela passe par l'établissement des apports concrets et immédiats à l'entreprise des concepts de l'intelligence collective et par leur mise en œuvre effective dans le cadre de projet pilote.

Pansu Denis :
  • Rester éveillé sur le sujet, découvrir et comprendre les nouveaux projets
  • Avoir une perception claire des différentes dimensions de l'IC
  • Partager les avis sur l'usage de méthodes et d'outils
  • Et bien sûr... repérer des usages innovants à présenter au Carrefour des Possibles :-)

Paucot Anne-Caroline :
  • Doper mon imaginaire au contact de mes réflexions avec celles des autres.
  • Augmenter mon crédit d’intelligence et par là accroître l’actif collectif.

Penalva Jean-Michel :
  • En dehors des questions abordées par les autres membres du groupe, qui sont toutes passionnantes, trois questions m'intéressent particulièrement :
    • il semble que l’objectif d’une meilleure performance collective nécessite de mieux reconnaître l’existence et l’intérêt des actions et interactions individuelles ; un collectif peut en effet être vu comme un système auto-organisé cherchant à atteindre un but (ou un niveau de performance dans l’action). Comment comprendre les phénomènes d’émergence de propriétés globales à partir de l’interaction entre les membres du collectif ?
    • Une voie vers l'intelligence collective consiste à considérer qu’il faut doter une entité collective de capacités analogues à celles – naturelles – d’un individu cognitif. C’est cette hypothèse qui conduit à parler d’un collectif comme étant susceptible d'apprendre, d'avoir une mémoire, de faire des expériences, des choix, de prendre des décisions, d'agir, etc. - c'est à dire, comme étant en quelque sorte dotée d'une cognition individuelle. Quels sont les processus de cognition collective ?
    • pour créer des communautés stratégiques de connaissances, il faut créer les conditions de transformation des connaissances tacites ou individuelles en savoirs opérationnels partagés. Mais que signifie le partage de connaissances ?

Prieur-Smester Bernard :
  • Puisque nous ne sommes qu'une mosaïque originale d'éléments banals, échangeons nos particularismes pour enjoliver la dite mosaïque .
  • Cordialement à tous via nos outils et si possible (ou surtout) autour d'un bon plat dignement accompagné

Testard-Vaillant François Xavier :
- Echanges/partages de savoir et de savoir-faire.

Zaibet Olfa :
  • J'attends du groupe intelligence collective de la fing :
    • d'un point de vue individuel, de rencontrer, dialoguer, lier des liens avec des personnes qui travaillent sur mes thèmes de recherche et pouvoir partager et échanger avec eux mes réflexions. Notamment sur le passage de l'intelligence individuelle vers l'intelligenec collective.
    • Et d'un point de vue collectif, faire avancer la recherche sur l'intelligence collective afin de mieux comprendre ce processus complexe et surtout comprendre sa mise en oeuvre concrêtement sur le terrain, dans l'entreprise. En effet, je suis dans ma phase empirique et je me rends compte que l'intelligence collective est pratiquée par beaucoup d'entreprises mais quelle est très diffile à étudier, voir à mesurer.