Un groupe de travail de la Fondation Internet Nouvelle Génération

Page principale - S'identifier

Ce groupe a terminé ses travaux - Il s'agit d'un site d'archive

retrouvez les synthèses des différents aspects qui favorisent l'Intelligence Collective

et le questionnaire "comprendre par vous même ce qui se passe dans un groupe"

synthèse Wikis


Le wiki est-il l’outil même de l’intelligence collective aujourd’hui ?

Usages actuels des wikis : liberté ou régulation ?

(le wiki étant dans cette discussion le représentant des outils d’échange et de collaboration et parmi ceux-ci, l’un des plus complets et des plus simples)

Les premières questions évoquées à propos des wikis:

  • Le wiki est-il le moyen d’une auto-organisation idyllique et démocratique d’un groupe ou bien son utilisation conduit-elle inévitablement à l’ anarchie rendant nécessaire in fine une intervention de synthèse ?
  • Faut-il laisser les membres libres de dériver, ou faut-il les contraindre à s’organiser ?
  • Comment arriver à concilier les deux dans l’action et pouvoir, d’un côté laisser les membres du groupe libres de contribuer comme ils l’entendent (le wiki favorise cette libération des contributions individuelles) et dans le même temps, d’un autre côté, maîtriser l’orientation globale de ces productions ?

En général ce qui permet d’éviter l’anarchie dans un espace virtuel d’échanges comme un forum c’est une logique de centralisation (ne serait-ce qu’autour du « serveur » et de son administrateur) que l’on appelle aussi « modération ». Mais le wiki n’est pas de ce type, il fonctionne comme un réseau ou un espace « désintermédié ».

Ce qui va permettre de structurer un wiki c’est la seule volonté : volonté du groupe de respecter les règles qui émergeront peu à peu, volonté d’un individu de jouer un rôle organisateur, recentrateur, (un rôle de meneur ?) en effectuant le travail de synthèse nécessaire pour avancer et créer (création issue du travail collaboratif).

Dans un espace innovant, les règles ne sont pas clairement définies à l’avance, les membres avancent à tâtons, en marchant parfois sur les pieds des voisins, et les règles émergent de ces tâtonnements.

Dans le cadre des apprentissages et de l’appropriation d’un outil, on transmet des usages (ex un tutoriel). Mais pour que l’apprenant s’approprie ces usages, on lui livre parfois aussi l’outil sans forcément lui donner de procédures strictes (un bon pédagogue ne fournit pas le mode d’emploi, toutefois il fixe quelques règles d’utilisation afin de sécuriser l’apprenant).

Ceci afin que l'apprenant découvre par lui-même, au cours du processus d’apprentissage, les avantages et les inconvénients des usages qu’il en fait, et puisse décider ensuite, par lui-même, quel outil lui semble le plus approprié pour quel usage.

Relation outils/usages : la fonction crée-t-elle l’usage ou les usages font-ils émerger les fonctions ?

Une deuxième question plus générale : la nature a-t-elle des propriétés objectives en dehors de l'observateur ou est-ce l'observateur qui produit des propriétés du fait de son observation ? (cf. Positivisme Vs Constructivisme)

Un wiki (pour continuer sur cet exemple) contient-il en lui-même une fonction qui invite plus ou moins explicitement à un usage particulier et donc oriente à priori l'interaction ? Ou bien est-ce l'usage dominant qui définit progressivement sa fonction ? Est-ce à posteriori, à partir des interactions entre les individus et les objets que l’on observe les propriétés des outils telles qu’elles émergent des usages qui ont tendance à se fixer et à se pérenniser ?

Il est vrai que les outils ont des fonctionnalités différentes et ont été conçus pour des usages particuliers à l'origine. Par exemple la liste de diffusion devient incommode si le nombre de participants augmente trop, et le forum devient alors plus approprié. Mais on peut très bien détourner des outils qui sont encore assez frustes, l’innovation naît souvent de tels détournements.

Il semblerait bien en effet qu’un wiki soit un outil « frustre », plus facile à détourner de l’usage premier pour lequel il a été développé (l’édition partagée dans le cadre d’un travail collaboratif), que certains logiciels très sophistiqués (tels que certains éditeurs html malgré qu’ils aient intégré le collaboratif).

Au pays des logiciels libres, les wikis évoluent d’ailleurs très vite, se démultiplient et se développent de manière tentaculaire,

( tant et si bien que certains (tels les tikiwiki) ne sont plus si frustres que cela.
sans doute à revoir, tikiwiki est un CMS qui intègre un wiki mais n'est pas un wiki à proprement parler ? )

Le wiki miroir du groupe ?

La troisième question concerne le rôle du wiki dans l’étude de la cognition humaine.

Que révèle le wiki de ceux qui l’utilisent ?
Le wiki fonctionne-t-il comme un miroir du groupe (rend-il plus facilement visible la collaboration des acteurs d’un groupe) ?

Il y a là tout un champ d’étude qui commencerait par définir des typologies d'évolution des documents collectifs.

Pour certains, l'outil wiki est sans conteste efficace car il permet une vision synthétique en temps réel de l'élaboration du projet et de son évolution ; c’est bien un outil de représentation des interactions dans un groupe.
Pour d’autres, ce que l’on voit dans un wiki, c’est surtout un empilement de modifications textuelles.

Ce qui est certains c’est que le wiki, dans l’étude de la cognition humaine, appartient au domaine des réseaux techniques dont parle Pierre Lévy.

Mais un outil suffit-il au développement de l’intelligence collective ?


Le wiki référence ( qui a même remporté le pris Ars electronica ) : http://www.wikipedia.org
La maman de tous les wiki ? ;) : http://c2.com/cgi/wiki